skip to Main Content
Giovanni Francesco Barbieri dit Guercino (1591 - 1666)
Jeune homme vu à mi-corps regardant au-dessus de son épaule droite
Plume et encre brune
222 x 185 mm
Inscrit à la plume et encre brune en haut à droite : 2

Provenance partielle : L’atelier du Guerchin, Bologne ; Par descendance à Benedetto et Cesare Gennari ; Acquis vers 1745 par John Bouverie (vers 1723-1750) ; Acquis par E. Parsons & Sons, Brompton Rd, Londres ; Acquis en 1922 par Dan Fellows Platt (1873 – 1937) (Lugt 750a) ; Collection privée, U.S.A

Notre feuille est sans doute une première étude pour le jeune homme vu de dos dans le tableau Damon et Pythias conservé à la Confederazione Nazionale dei Coltivatori Diretti, Palazzo Rospigliosi, Rome. L'exécution de notre dessin peut être située au début des années 1630. Les études à la plume et à l’encre du Guerchin réalisées à cette époque présentent des caractéristiques stylistiques identiques comme la texture “en filet de poisson“.
Giovanni Battista Gaulli, dit il Baciccio (1639 - 1709)
Portrait du pape Alexandre VIII Ottoboni
Pierre noire, sanguine, craie blanche
278 x 204 mm

Provenance : collection inconnue (non répertoriée dans Lugt)

Parallèlement à ses grands chantiers décoratifs, Baciccio connaît une brillante carrière de portraitiste. Il peint la noblesse romaine et les personnalités ecclésiastiques dont les sept papes ayant régné d’Alexandre VII à Clément XI. Baciccio exécute également des portraits dessinés à la pierre noire, sanguine et craie blanche. Ces dessins sont très réalistes et servaient de référence dans l’atelier pour exécuter les portraits définitifs. Nous remercions Monsieur Francesco Petrucci d’avoir confirmé l’attribution de notre dessin et pour les informations qu’il nous a communiquées.
Francesco Polazzo (1683 - 1753), attribué à
Étude d'une figure féminine drapée, au bras gauche levé, vue da sotte in su
Pierre noire, mise aux carreaux à la pierre noire, traits d'encadrement à l'encre noire
188 x 160 mm

Élève de Giovanni Battista Piazzetta, Francesco Polazzo exécute des retables pour les églises vénitiennes et des décors pour les grandes familles patriciennes. Notre dessin montre des affinités stylistiques avec le corpus graphique de l'artiste et évoque les figures féminines peintes par Polazzo au Palazzo Zen entre 1735 et 1737.
Giuseppe Bernardino Bison (1762 – 1844)
Frise décorative
Plume et encre brune, lavis brun, sur traits de pierre noire, traits d'encadrement à la plume et encre brune
132 x 305 mm
Numéroté à la plume et encre brune en bas à droite : 3257

Provenance : John Winter, Royaume-Uni

Célèbre védutiste italien du XVIIIe siècle, Giuseppe Bernardino Bison est également un important peintre décoratif qui exécute de nombreux décors pour des palais, des théâtres et des opéras. Notre feuille est caractéristique des dessins d'architecture de Bison. La frise d’acanthe, l’aigle, le putti, le buste dans un médaillon ou la figure de la femme assise sont les éléments iconographiques caractéristiques des dessins d'architecture de l'artiste.
NATHALIE MOTTE MASSELINK